LA SANTE EST DANS NOTRE ASSIETTE - Les meilleurs aliments anti cancer » santeplus | Bloguez.com

 LA SANTE EST DANS NOTRE ASSIETTE - Les meilleurs aliments anti cancer

20/3/2012

assiette anti cancerLA SANTE EST DANS NOTRE ASSIETTE - Les meilleurs aliments anti cancer

 Les aliments jouent un rôle clé dans la prévention des cancers. Voici les plus protecteurs, sélectionnés avec le cancérologue David Khayat et le nutritionniste Laurent Chevallier.

« La santé est dans notre assiette. » C'est le principe essentiel que le cancérologue réputé David Khayat, chef du service de cancérologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, ne cesse de mettre en pratique. Il suffit d'aller au marché faire le plein de primeurs et de puiser quelques trésors bon marché dans les magasins : tomate, brocoli, lapin, thé vert, gingembre, ail, curcuma... De quoi modifier nos assiettes sans rien perdre de notre gourmandise, en assimilant les meilleures recettes aux vertus protectrices : « Les associations d'aliments, la façon dont ils sont cuisinés ou fabriqués jouent un rôle fondamental dans la résistance aux processus de cancérisation de nos cellules », explique le Pr Khayat. Bien sûr, l'alimentation seule ne suffit pas à prévenir tout risque de cancer. « Le régime miracle n'existe pas », vient rappeler le Dr Laurent

Chevallier, nutritionniste au CHU de Montpellier. Mais la nourriture y contribue puissamment. L'Institut national du cancer (Inca) affirme que, chaque année, 30 % de nouveaux cas de cancer pourraient être évités avec une alimentation équilibrée et diversifiée, fondée sur la consommation de produits protecteurs. Voici une sélection d'aliments naturels parmi les plus protecteurs : une ordonnance saine et gourmande, rédigée avec l'exper­tise du Pr David Khayat et du Dr Laurent Chevallier.

 Ail :

Effets : L'ail est un puissant antioxydant qui contient des composés sulforés qui empêchent le développement des cellules cancéreuses. Il peut réduire le risque de cancer de l'estomac et avoir un rôle protecteur contre le cancer du côlon, selon plusieurs études épidémiologiques réalisées aux Etats-Unis.

 Artichaut (céleri, épinards) :

Effets : L'artichaut, tout comme le céleri et les épinards, est très riche en fibres. C'est un puissant pré biotique qui a pour effet d'améliorer le transit et d'équilibrer la fleur intestinale. Un excellent aliment à consommer pour prévenir le risque de cancer de l'intestin et du côlon. La présence de flavonoïdes réduit également le vieillissement des cellules.

Brocoli :

Effets : Les crucifères (choux, navet, radis) contiennent de nombreux antioxydants, notamment des folates (vitamine B naturelle). La consommation de brocoli permet de prévenir le risque de cancer du côlon, du foie ou encore de la pros­tate, selon une récente étude.

 Crevette fraîches :

Effets : La crevette est un aliment peu calorique et riche en protéines. La présence de vitamine B dont B12 favorise aussi le renouvellement cellulaire. Surtout, ce crustacé est peu contaminé par les métaux lourds et les PCB (produits chi­miques).

Curry :

Effets : Cette épice contient une substance appelée curcumine qui agit comme antioxydant et favorise la détoxification de certaines substances cancérigènes, les rendant ainsi inoffensives. Il agit positivement contre le risque de cancer de la peau et du pancréas, selon de récentes études. Associé à du poivre noir, le curcuma devient un très puissant protecteur naturel.

Gingembre frais :

Effets : Le gingembre est riche en fibres et minéraux et contient de nombreux antioxydants. Il a pour effet de freiner le développement des cellules cancéreuses, notamment contre le cancer colorectal chez l'homme et le cancer des ovaires chez la femme.

Grenade :

Effets : Les études en laboratoire ont démontré que la grenade - pur jus ou extrait - permet de ralentir la progression de certains cancers et leur récidive : prostate, côlon, sein... Sur le cancer du côlon, les risques sont diminués d'au moins 30 %.

Lapin :

Effets : Cette viande maigre est riche en protéines et en oméga 3, qui agit positivement contre le vieillissement cellulaire, notamment dans la prévention du cancer du sein.

Maquereau (sardines, anchois) :

Effets : Les poissons gras et à l'huile, non pollués, sont par définition bons pour la santé, riche en protéines et en oméga 3. Ils participent à la prévention de certaines maladies dégénératives, notamment dans la prévention du cancer du sein et de la prostate.

Miel :

Effets : Le  miel  possède  de nombreuses    vertus    thérapeutiques, on en découvre régulièrement de nouvelles. Il contient des flavonoïdes et participe à la protection cellulaire. II a un effet bénéfique notamment contre le risque de cancer du sein.

Œuf :

Effets : Les œufs contiennent de la lutéine et de la zéaxanthine, deux caroténoïdes qui présentent des vertus anti oxydantes et protectrices, notamment pour le cancer du sein avant la ménopause.

Persil :

Effets : Cette herbe aromatique est particulièrement riche en vitamine C et en calcium. Le persil contient de nombreux antioxydants qui permettent notamment de prévenir le risque de cancer de l'ovaire chez la femme.

Raisins secs :

Effets : Les fruits secs (abricots, pruneaux, noix), bien que riches en glucides, sont intéressants pour les fibres qu'ils contiennent et qui ont pour effet d'emprisonner les éléments toxiques présents dans notre organisme. Ils contiennent des antioxydants qui présentent des vertus protectrices sur les cellules intestinales et dans la prévention du cancer de la prostate.

Thé vert :

Effets : Cette boisson est particulièrement riche en antioxydants, notamment l'EGCG.

C'est un anti-inflammatoire et un puissant protecteur contre le développement des tumeurs cancérigènes.Des essais cliniques ont confirmé son effet positif dans la prévention des cancers de la bouche et de la prostate.

Tomate

Effets : Les légumes rouges (betterave, poivron, oignon) présentent des vertus certaines pour la santé, notamment grâce à la présence de lycopène, un puissant antioxydant. Selon plusieurs études épidémiologiques, la consommation de tomate (6 g par jour) permet de réduire te risque de cancer de la prostate de l'ordre de 30 %.


Category : ALIMENTS ET SANTE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |