LE TABAC, POISON EN VENTE LIBRE » santeplus | Bloguez.com

 LE TABAC, POISON EN VENTE LIBRE

1/6/2012

danger tabacLE TABAC, POISON EN VENTE LIBRE

L’arrêt de la cigarette peut engendrer une prise de poids et c’est une des raisons pour laquelle certains et notamment  certaines  continuent de fumer ! Mais qu’avez-vous inhalé depuis des années. Et bien vous avez surtout absorbé à plein poumon les produits chimiques que les industriels du tabac ont développés pour vous.

La composante la plus connue de tout fumeur : la nicotine. La nicotine est tout de même classée parmi les poisons, elle contribue, à faible dose, à une stimulation du système nerveux et elle entraîne une dépendance bien évidemment… Ensuite il y a l’acétone qui est, rappelons le, un dissolvant dont il est  dangereux d’inhaler les vapeurs. On y trouve aussi un poison violent, l’arsenic, et du dichlorodiphényltrichloroéthane, couramment appelé DDT qui est un pesticide utilisé abondamment après la seconde guerre mondiale dans la lutte contre les moustiques qui transmettaient le paludisme. Bon en gros on retrouve dans une cigarette prés de 4000 substances toxiques. On y trouve même un élément radioactif, le Polonium 210 ! Ensuite chaque fabricant ajoute différentes saveurs pour rendre le tabac  plus agréable et pour se démarquer de la concurrence, on trouve ainsi du chocolat, du caramel, de la réglisse ou encore du sucre et du miel. Ce qu’il n’empêche que l’on estime qu’un fumeur qui consomme un paquet par jour inhale 250 ml de goudron par an. C’est l’équivalent de deux pots de yaourt remplis de goudron !

L’influence de l’industrie du tabac pour lutter contre les lois et réglementations du tabac est incontestable, compte tenu notamment du lobbying dont bénéficie cette industrie, dotée de moyens financiers supérieurs que ceux de nombreux Etats. Elle ne concerne pas seulement les pays à faibles revenus ou des pays qui se caractérisent par un degré élevé de corruption. L’Europe est également touchée. Le film «Thank you for smoking  » décrit le monde du lobbying  américain chargé de défendre les fabricants de tabac contre toute menace, qu’elle vienne de la législation sur la santé publique ou des associations anti-fumeurs.

Le sponsoring et la promotion d’événements sportifs comme les courses automobiles, et notamment la F1, permet de détourner les lois. La promotion d’événements artistiques et l’infiltration de groupe de fans sur internet, notamment sur des sites privilégiés par des jeunes, ne sont pas oubliées. Dans certains pays, les cigarettiers sponsorisent des fêtes étudiantes « non officielles » ainsi que des journaux étudiants.  Les adolescents voient souvent dans la cigarette une manifestation d’esprit rebelle, l’industrie vend donc aux jeunes l’idée que fumer est un symbole de liberté, mais comment peut-on parler de liberté lorsque 90 % des fumeurs interrogés disent vouloir s’arrêter sans y parvenir ? Dans le monde du tabac, « l’esclavage, c’est la liberté ».

Chaque année, la cigarette tue plus que le paludisme, plus que le sida, plus que la guerre, plus que le terrorisme, et plus que la somme des quatre réunis. Plus de cinq millions et demi de vies sont emportés prématurément chaque année, cent millions de morts au XXe siècle, et à ce rythme une véritable hécatombe pour le siècle en cours. « La cigarette, résume Robert Proctor auteur de « Golden Holocaust », est l’invention la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité. »

Face aux procès qui leur sont fait, les industriels du tabac ont un discours tout prêt : « Fumer est un choix que les gens font pour de multiples raisons et ils doivent en assumer la responsabilité », « Les effets du tabagisme sont connus de tous depuis des décennies, chacun le fait en connaissance de cause ». Alors qu’en fait, les cigarettiers maintiennent un front commun visant à empêcher que les utilisateurs de leurs produits soient informés des dangers de soumissions  inhérents à la consommation de cette drogue. Ils utilisent des taux de nicotine élevés, afin de tenir le fumeur en état de dépendance qui peut conduire à la mort. Comment peut-on mettre sur le marché des produits nocifs et en banaliser les risques alors que dans le même temps on déclare que le camembert au lait cru ou le purin d’ortie sont dangereux pour la santé !

« Il n’y a point d’assujettissement si parfais que celui qui garde l’apparence de la liberté »… J.J ROUSSEAU

Source : http://2ccr.unblog.fr/2012/05/10/le-tabac-poison-en-vente-libre/

Category : CE QUI NUIT A VOTRE SANTE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |