Récolte des Champignons - Difficile distinction entre le comestible et le vénéneux » santeplus | Bloguez.com

 Récolte des Champignons - Difficile distinction entre le comestible et le vénéneux

5/11/2008


Récolte des Champignons - Difficile distinction entre le comestible et le vénéneux


La plupart sont comestibles mais peuvent être vénéneux après quelques jours de conservation et puis d’autres, toxiques, perdent de leur dangerosité après un certain temps de cuisson.

D’autres encore sont carrément mortels et leur simple rencontre devrait inciter le randonneur à poursuivre sa route, sans un regard en arrière. Les champignons, qu’ils soient rouges à petits pois blancs, charnu ou ombrellé dans le noir sont un spectacle pour les yeux et un bonheur pour les papilles quand ceux-là le permettent. D’aspect inoffensif, les champignons ont pourtant démontré qu’ils étaient aussi dangereux qu’un serpent venimeux et qu’ils méritent toute l’attention nécessaire pour pouvoir s’en approcher.

Afin d’éviter que d’autres victimes subissent le sort malheureux des deux enfants et de la jeune femme habitant la wilaya de Bord Bou Arréridj, morts après avoir consommé des champignons sauvages. Un zoom sur les champignons comestibles et les interdits avec quelques règles de base
- 1- La règle est simple : il convient d’en identifier quatre ou cinq espèces comestibles qui sont les plus usuelles et qui ne peuvent être confondues avec les espèces vénéneuses et rejeter ainsi toues les autres espèces non identifiées.
- 2- Les espèces comestibles sont principalement les cèpes, les bolets et les girolles qui poussent en grande quantité.
- 3- En cas de doute, il faut bien cuire les champignons, car certaines espèces, comme l’amanite phalloïde ou les morilles, contiennent des substances dangereuses, mais qui disparaissent après la cuisson.
- 4- En cas de gastro-entérite violente, de vomissements et de douleurs musculaires, l’hospitalisation est nécessaire.D’autant que le délai entre les symptômes et l’ingurgitation des champignons varie selon les espèces.

Il existe environ 100 000 espèces de champignons dont des vénéneux. Quelque 170 espèces toxiques ont été répertoriées. Il faut également savoir que certaines espèces comestibles sont toxiques lorsqu’elles sont mangées crues. La précaution la plus sûre consiste à ne pas cueillir et ne pas consommer en cas de doute. Les champignons aiment l’humidité et la température. La pluie des ces dernières semaines, suivies d’éclaircies, a favorisé la pousse des champignons sauvages. Suite à l’hospitalisation de 13 personnes et de la mort de 3 autres dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière avertit : « Il est recommandé de s’en tenir à des pratiques de sécurité lors des activités de cueillettes de champignons sauvages ». D’autant que les espèces vénéneuses peuvent apparaître près des habitations ou dans les coins d’une cour, il est impératif d’instruire les enfants mais également les adultes afin de les identifier.

Avertissement

Les reproductions ci-contre ne peuvent servir de support pour une cueillette sans danger de champignons. Il faut savoir qu’entre la reproduction dessinée ou photographiée d’un champignon et l’espèce vue dans son environnement, il existe de grandes différences. Les reproductions ne doivent servir que comme support de connaissance. Il faut noter que certains vénéneux et comestibles peuvent être confondus même sur une reproduction détaillée. En effet, qu’est-ce qui distingue le cèpe qui est comestible du bolet satan qui lui est vénéneux. De même la girolle peut être confondue avec le lactaire à toison qui est mortel. Sauf à bien les connaître, mieux vaut s’abstenir de les cueillir.


Par Zineb A. Maiche

source: http://www.elwatan.com

Category : CONNAITRE NOS ALIMENTS | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |