L’absence de consultation périodique favorise l’apparition des hépatites » santeplus | Bloguez.com

 L’absence de consultation périodique favorise l’apparition des hépatites

18/5/2009

L’absence de consultation périodique favorise l’apparition des hépatites -Une grande partie de la population ignore cette maladie

Madani  Azzeddine      

L’hépatite est une maladie qui touche le foie. Elle provoque son inflammation et entraîne une destruction plus ou moins importante des hépatocytes, qui sont ses principales cellules.
Selon les différentes définitions, le foie, qui est la cible de cette maladie, est un organe vital situé dans la partie haute et à droite de l’abdomen, sous les côtes.C’est, là, que se déroulent plus de 4 000 réactions chimiques aboutissant à la synthèse des protéines et des molécules essentielles, l’équilibre glucidique via la synthèse du glycogène, et la synthèse de la bile qui est nécessaire pour une bonne absorption de la graisse. En plus d’autres tâches, le foie assure la filtration et la transformation de nombreuses substances avant leur passage dans la circulation générale. Il récupère les nutriments absorbés par les intestins et les transforme en énergie utilisable par les cellules de l’organisme.Le foie, rappelons-le, pèse entre 1 400 et 1 600 grammes et, à tout moment, contient environ 10% du sang de l’organisme. Il pompe environ 2 016 litres par jour, soit 1,4 litre à la minute. Il représente, selon les scientifiques, un centre de transformation, une station d’épuration, une usine de fabrication et un centre de régulation. Il existe des hépatites dites virales et d’autres non virales qui touchent le foie. La transmission de ces types de maladie est variée ; elle peut se faire sous plusieurs formes, soit dans la vie quotidienne en absence d’hygiène ou dans le milieu hospitalier, lors d’un rapport sexuel, ou lors de la prise de drogue ainsi que dans d’autres cas encore. Le seul moyen de faire face à cette maladie silencieuse est de faire le test de dépistage qui se fait sur une simple prise de sang. Pour soigner cette maladie, des traitements antiviraux et autres sont prescrits par le médecin traitant selon la nature de l’hépatite. Au niveau de la wilaya de Aïn Defla, peu de citoyens ont des informations sur cette maladie dangereuse et sur ses modes de contamination. Certains qu’on avait interrogés reconnaissent directement leur ignorance totale des types d’hépatite et de leurs conséquences sur le corps humain. L’absence de sensibilisation et d’association spécialisée dans ce type de maladie demeure à l’origine de sa propagation rapide parmi la société d’autant que de nombreuses personnes ne la découvrent que tardivement. En plus, l’absence d’une culture de consultation périodique chez la plupart des personnes favorise également son apparition et sa propagation par contamination. Selon certains médecins de cette wilaya, il y a peu de citoyens qui se sont habitués à effectuer périodiquement un bilan général pour contrecarrer l’apparition de ce genre de maladie, parfois difficile à soigner. Notons que le rôle des associations spécialisées a été dans plusieurs endroits du monde primordial pour la lutte contre ce genre de maladie qui se développe dans certains cas sans manifestations apparentes et cause des dégâts importants au bout de quelques années. 

M. A

Source : http://www.latribune-online.com

 

Category : HEPATITE B ET C | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |