Comment l’hypertension détruit les artères et le cerveau » santeplus | Bloguez.com

 Comment l’hypertension détruit les artères et le cerveau

13/7/2009

Comment l’hypertension détruit les artères et le cerveau

L'hypertension artérielle est une maladie sournoise, en ce sens qu'elle ne provoque pas de symptômes bien spécifiques permettant de la détecter rapidement et à coup sûr. A moins de prendre sa tension régulièrement, elle est très difficile à repérer. Ainsi, cela lui laisse le temps de s'installer et c'est là qu'elle est le plus susceptible de causer des dégâts.
Dans un premier temps, l'hypertension, à un niveau élevé, peut toutefois provoquer des troubles, certes bénins mais qui doivent alerter et inciter à consulter. On note souvent des céphalées, des sifflements dans les oreilles, parfois des saignements de nez, des palpitations, une certaine difficulté à respirer.
Une fois bien installée, elle peut causer toute une série de maladies qui peuvent s'avérer gravissimes, voire mortelles. Tout d'abord,  le cœur du malade se fatigue beaucoup plus vite, Il pompe plus fort et, donc, s'épuise, entraînant parfois une insuffisance cardiaque.
Surtout, elle a pour conséquence de rétrécir et d'épaissir les artères, de toutes tailles. Ainsi, sur les plus grosses artères, comme l'artère coronaire par exemple, cela peut provoquer un infarctus. Mais cela peut également arriver sur de plus petites artères, auquel cas cela ne se manifeste pas de façon aussi spectaculaire."Et donc, comme on ne voit pas que ces petites artères se bouchent et s'épaississent, le phénomène continue et va finir par faire qu'une petite zone du cerveau ne va plus être irriguée, explique le Dr Mourad. Cela crée un micro-infarctus dans de toutes petites zones du cerveau, avec pour conséquence, une détérioration de ses fonctions : perte de la mémoire, difficulté de concentration, etc. Le problème majeur, c'est que ça ne se voie pas, c'est un phénomène sournois... Heureusement, cela peut tout de même être détecté par IRM."
Toutes ces conséquences potentiellement graves doivent inciter à faire régulièrement prendre sa tension ou, si l'on est malade, à suivre scrupuleusement le traitement, faute de quoi la maladie continuera de s'étendre.

 

D.R.

Source : http://www.elmoudjahid.com

 

Category : HYPERTENSION | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |