Le Syndrome du Côlon Irritable - Suggestions pour côntroler les symptômes » santeplus | Bloguez.com

 Le Syndrome du Côlon Irritable - Suggestions pour côntroler les symptômes

25/7/2009

Le Syndrome du Côlon Irritable - Suggestions pour côntroler les symptômes

Quel est le traitement du SCI?

Le meilleur traitement du SCI est de modifier votre alimentation. Vous pouvez suivre une diète faible en gras et riche en fibres, éviter les aliments qui aggravent vos symptômes et mieux contrôler votre stress. Il existe également de nouveaux médicaments capables d'améliorer les symptômes du SCI que votre médecin pourra vous suggérer (par exemple Dicetel, Modulon).

À quoi servent les fibres?

Les fibres améliorent le fonctionnement intestinal, que vous ayez de la diarrhée, de la constipation ou les deux. Les fibres contribuent également à réduire le ballonnement, les douleurs et les autres symptômes du SCI. Leur action consiste à augmenter le volume des selles et à les rendre plus molles.

Quels sont les aliments riches en fibres?

Les fibres se retrouvent dans les fruits, les légumes, les céréales et pains de grains entiers. Si vous consommez ces aliments, votre diète sera plus riche en fibres. Vous pouvez aussi augmenter votre consommation de fibres en mangeant du son. Si vous prenez du son, débutez par de petites quantités, par exemple une cuillerée à thé par jour. Augmentez lentement la quantité pour atteindre un maximum de neuf à douze cuillerées à thé par jour.

Augmentez lentement la quantité de fibres. Certains individus se sentiront ballonnés et auront davantage de gaz s'ils l'ont augmentée trop rapidement. À mesure que votre organisme s'habituera aux nouvelles quantités de fibres, vous constaterez sans doute une diminution du ballonnement et des gaz.

Si vous augmentez la quantité de fibres alimentaires, augmentez également votre consommation d'eau. Pour être efficaces, les fibres ont besoin d'eau. Les résultats peuvent prendre quelque temps. Ne vous découragez pas si vous ne vous sentez pas mieux immédiatement.

Y a-t-il d'autres aliments riches en fibres?

Le psyllium est une fibre végétale naturelle qui peut vous soulager. Ce supplément de fibres est en vente partout (par exemple Metamucil, Prodiem, Novo-Mucilax, Fibyrax). N'oubliez pas de le prendre avec un ou deux verres d'eau.

Certains aliments causent-ils le SCI?

Non. Les aliments ne sont pas la cause du SCI. Par contre, certains aliments peuvent aggraver votre état. Pour savoir si un aliment ne vous convient pas, notez pendant quelques semaines tout ce que vous mangez et les symptômes que vous ressentez.

Si vous soupçonnez un aliment d'aggraver votre état, éliminez-le pendant un certain temps. Par contre, n'éliminez cet aliment que s'il vous a posé des problèmes à plusieurs reprises. Bien des gens qui souffrent du SCI évitent de consommer des aliments qui, de fait, n'ont rien à voir avec leur état. Ils se privent ainsi d'une variété d'aliments utiles.

Quels sont les aliments susceptibles d'aggraver les symptômes?

Parmi les aliments susceptibles d'aggraver les symptômes, on retrouve notamment les aliments gras et le café. Ces substances peuvent forcer l'intestin à se contracter et ainsi provoquer des crampes ou des spasmes.

Les aliment qui contiennent du sorbitol (un édulcorant artificiel courant dans les bonbons et les gommes sans sucre) peuvent causer une diarrhée. Les comprimés antiacides à base de magnésium peuvent également causer la diarrhée.

Si vous avez des gaz, vous voudrez sûrement éviter les aliments susceptibles de vous en donner. Ce sont les haricots, le chou, certains fruits, les boissons gazeuses, le jus de pommes et le jus de raisins ainsi que les bananes, les noix et les raisins secs.

Si vous éprouvez des douleurs abdominales après les repas, vous pourriez réduire les aliments gras et augmenter les protéines.

Qu'en est-il du lait et des produits laitiers?

Si le lait et les produits laitiers vous posent des problèmes, vous souffrez peut-être d'une intolérance au lactose. Cette intolérance au lactose signifie que votre organisme ne peut digérer le sucre contenu dans le lait, le lactose.

Si vous souffrez d'une intolérance au lactose, les produits laitiers aggraveront les symptômes du SCI. Dans ce cas, vous devrez limiter votre consommation de lait et de produits laitiers. La lactase, vendue en magasin sous forme de comprimés et de liquide (Lactaid), peut vous aider à digérer le lactose. Si vous pensez avoir des problèmes à digérer les produits laitiers, parlez-en à votre médecin de famille.

Pour compenser l'absence de produits laitiers, mangez beaucoup de légumes feuillus vert foncé ou prenez un comprimé de calcium pour prévenir les carences en calcium. Il est important, surtout pour les femmes et les adolescents, d'avoir un apport suffisant en calcium.

Comment gérer le stress?

Discutez avec votre médecin de famille des moyens de gérer le stress, par exemple l'exercice, la relaxation et la méditation. Il peut vous offrir des suggestions ou vous référer à quelqu'un capable de vous conseiller. Peut-être votre médecin vous recommandera-t-il de consulter un psychothérapeute pour discuter de vos tracas.

Existe-t-il d'autres traitements pour le SCI?

De façon générale, les médicaments ne préviennent pas le SCI. Vous serez vulnérable à ce problème tout au long de votre vie. Par contre, si vous faites une crise particulièrement sévère, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments pour traiter votre symptôme principal. Par exemple, les médicaments antispasmodiques sont souvent prescrits pour diminuer les crampes lorsque la douleur est le symptôme dominant.

Le lopéramide (par exemple Imodium) est utile pour diminuer la diarrhée.

On peut administrer des tranquillisants ou des sédatifs pour une période limitée si l'anxiété aggrave vos symptômes.

Votre médecin pourra également vous prescrire un antidépresseur s'il juge que vos symptômes sont suffisamment sévères et que vous êtes déprimé. Les antidépresseurs ont démontré leur efficacité à améliorer les symptômes du SCI chez certains patients déprimés. Certains antidépresseurs soulagent efficacement la douleur et sont utiles même si vous n'êtes pas déprimé.

Suggestions pour contrôler le SCI

http://www.cfpc.ca/images/user/%7B06E1DED8-DB04-46FE-8495-4D8BA62654FC%7D.gif

Maintenez une alimentation variée.

http://www.cfpc.ca/images/user/%7B06E1DED8-DB04-46FE-8495-4D8BA62654FC%7D.gif

Buvez beaucoup d'eau (8 verres par jour).

http://www.cfpc.ca/images/user/%7B06E1DED8-DB04-46FE-8495-4D8BA62654FC%7D.gif

Évitez les aliments gras.

http://www.cfpc.ca/images/user/%7B06E1DED8-DB04-46FE-8495-4D8BA62654FC%7D.gif

Essayez de prendre six petits repas par jour plutôt que trois gros repas.

http://www.cfpc.ca/images/user/%7B06E1DED8-DB04-46FE-8495-4D8BA62654FC%7D.gif

Apprenez de nouvelles façons de surmonter votre stress.

http://www.cfpc.ca/images/user/%7B06E1DED8-DB04-46FE-8495-4D8BA62654FC%7D.gif

Évitez les laxatifs. Vous pourriez en devenir dépendants et affaiblir votre intestin.

Le SCI s'aggrave-t-il avec le temps?

Non. Malgré les rechutes possibles au cours de votre vie, la maladie elle-même ne s'aggravera pas. Elle ne cause pas de cancer, ne nécessite pas de chirurgie et ne raccourcira pas votre vie.

Que faire lorsque le SCI perturbe mes activités quotidiennes?

Le SCI vous a peut-être empêché de faire certaines choses, par exemple certaines sorties, vous rendre au travail ou aller à l'école. Il se peut que la récompense à vos efforts soit lente à se manifester, mais vous retrouverez une nouvelle liberté en respectant un programme qui prévoit une alimentation saine, en apprenant de nouvelles façons de surmonter votre stress et en évitant les aliments qui aggravent vos symptômes.

Source : http://www.cfpc.ca

 

 

Category : SYNDROME CÔLON IRRITABLE (SCI) | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |