La grippe porcine » santeplus | Bloguez.com

 La grippe porcine

31/7/2009

Porc

La grippe porcine

Le porc est l'un des aliments interdits par Allah dans le Coran. Un véritable musulman doit faire preuve de détermination dans son obéissance à l'égard des injonctions et des interdictions divines, même s'il ne perçoit pas la sagesse qu'elles renferment. Allah peut décider, par Sa grâce de nous montrer pourquoi Il rend illicite telle ou telle chose. La rapide propagation des cas de grippe porcine, une maladie mortelle, explique pourquoi la consommation de porc est interdite.

 

La grippe porcine est une maladie provoquée par le virus "H1N1" et peut se transmettre de personne à personne par l'air. Comme le virus de la grippe chez les êtres humains, le virus de la grippe porcine change constamment chez les porcs. Les voies respiratoires des porcs contiennent des récepteurs sensibles aux virus tels que la grippe humaine, aviaire ou porcine. C'est pourquoi les porcs augmentent les possibilités de l'émergence de nouveaux virus s'ils sont transmis simultanément. Le virus A/H1N1, une combinaison des virus de la grippe humaine, aviaire et porcine, apparaît uniquement dans les récepteurs dans les voies respiratoires du porc. Autrement dit, le porc sert d'hôte à la combinaison de virus. Puisque les êtres humains n'ont pas d'immunité naturelle contre ce virus et étant donné sa vitesse de propagation, l'Organisation Mondiale de la Santé a mis en garde contre la propagation de la maladie à l'échelle épidémique. 

 

Cette maladie est d'autant plus inquiétante qu'elle présente les mêmes caractéristiques que "la grippe espagnole" qui a causé la mort de plus de cinquante millions de personnes entre septembre 1918 et juin 1920. Le virus est le même dans les deux cas : AH1N1. La grippe espagnole avait également été transmise à l'homme par les porcs en Amérique, se propageant ensuite au reste du monde. Ce fut l'une des pires épidémies de toute l'histoire. Si la grippe porcine venait à ne pas être enrayée, elle risque dangereusement de se propager à travers le monde.

 

Le hadith indique que les porcs seront détruits à la Fin des Temps

 

Il y a 1400 ans, notre Prophète (saas) déclara que les porcs allaient être éliminés à la Fin des Temps :

 

Le Mahdi viendra en tant que juge équitable… Il éliminera le porc. Il distribuera les biens et les propriétés, mais en raison de leur abondance, personne ne les acceptera. (Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 31)

 

Le hadith suggère l'abattage à grande échelle des porcs à l'époque du Mahdi. Les états devront éventuellement recourir à cette mesure pour endiguer la propagation de la grippe porcine si elle devenait une menace épidémique pour le monde. L'Egypte a d'ailleurs déjà ordonné l'abattage des porcs pour se protéger de la maladie. Le hadith de notre Prophète (saas) stipule que l'abattage des porcs, la source de la grippe porcine, est tout aussi essentiel tout comme l'assèchement des zones marécageuses où les moustiques, propagateurs de la maladie, se reproduisent.

 

Comme nous l'avons déjà mentionné, les voies respiratoires du porc jouent un rôle significatif dans l'émergence de cette dangereuse maladie. Ce n'est pourtant qu'une raison parmi d'autres de l'interdiction d'Allah de consommer la viande de porc. D'autres éléments viennent corroborer cette décision sage :

 

Le porc est riche en sulfate 

 

Etant donné la haute teneur en sulfate dans le porc, quand il est consommé, une grande quantité de sulfate est absorbée par le corps. Des quantités excessives peuvent conduire à diverses maladies comme des infections articulaires quand il s'accumule dans le cartilage, dans les muscles et les nerfs, la calcification et l'hernie. Dans le cas de figure où le porc est consommé de façon régulière, les tissus connecteurs souples du porc remplacent le cartilage dur dans le corps. Le cartilage n'est alors plus capable de supporter le poids du corps, ce qui mène également à des déficiences articulaires.

 

Le porc contient des hormones de croissance en grandes quantités

 

Les quantités excessives d'hormones de croissance ingérées par le porc contribuent aux gonflements et aux déformations des tissus. Elles peuvent conduire à une accumulation soudaine et extrême de graisse. Ceux qui consomment du porc ont en général un risque accru d'obésité. Les hormones de croissance peuvent stimuler la croissance anormale des os du nez, de la mâchoire, des mains et des pieds. Le risque majeur lié aux hormones de croissance est celui du cancer.

 

La consommation de porc peut mener à des maladies de la peau

 

La présence d'histamine et d'imtidazole chez le porc provoque des démangeaisons excessives. Ces substances contribuent aussi au développement de maladies infectieuses de la peau telles que l'eczéma, la dermatite et la neurodermatite. Elles accentuent le risque de furoncles, d'appendicites, de calculs biliaires et d'infections artérielles. Les docteurs conseillent par conséquent aux patients cardiaques d'éviter de consommer du porc.

 

Le porc et la trichine

 

Les vers de trichines ingérés dans le porc pénètrent dans le système sanguin à travers l'intestin et l'estomac et passent ainsi dans tout le corps. Les vers s'installent en particulier dans les tissus musculaires de la mâchoire, de la langue, du cou, de la gorge et des régions thoraciques. Ils mènent à la paralysie des muscles servant à mâcher, à parler et à avaler. Ils peuvent aussi causer l'obstruction des veines, la méningite et les infections cérébrales. Les cas sévères peuvent être mortels. Il n'y a pas de remède à la trichinose. Des foyers de trichinose sont observés de temps en temps en Suède, en Angleterre et en Pologne, en dépit des contrôles vétérinaires.

 

Le porc est très gras et contient des substances toxiques

 

La viande de porc est très grasse. Quand elle est ingérée, la graisse dans le flux sanguin conduit à la solidification des artères, à l'augmentation de la pression sanguine et à l'infarctus. Par ailleurs, le porc contient une toxine appelée "sutoxine". Les glandes lymphatiques doivent travailler davantage afin d'expulser ces toxines du corps. Cela se manifeste par le gonflement des glandes lymphatiques, en particulier chez les enfants. Si la maladie progresse, tous les ganglions gonflent, la température augmente  et la douleur commence.

 

Ces quelques aspects témoignent de la sagesse d'Allah inscrite dans l'interdiction de consommer de la viande de porc. La grippe porcine nous rappelle la sagesse d'Allah. Le croyant sincère, quelles que soient les limites établies par Allah, a le devoir et la responsabilité de s'y conformer. Cette épidémie sonne un autre rappel pour les croyants.

 

May 06, 2009

Source : http://www.harunyahya.fr/index.php


http://www.boosterblog.com boosterblog

 

Category : CE QUI NUIT A VOTRE SANTE | Write a comment | Print

Comments

KoolPas, le 31-07-2009 à 19:13:04 :

Amis ?

Bonjour,

j'anime moi aussi un blog sur le thème de la santé et du maintien en forme. Je 't'invite à le découvrir.

http://la-therapie-des-fluides.over-blog.com/

Au plaisir de te voir.

 

| Contact author |