9.000 personnes meurent chaque année à cause de l'obésité au Royaume-Uni » santeplus | Bloguez.com

 9.000 personnes meurent chaque année à cause de l'obésité au Royaume-Uni

12/8/2009

obésité9.000 personnes meurent chaque année à cause de l'obésité au Royaume-Uni

Neuf-mille personnes meurent prématurément chaque  année au Royaume-Uni à cause de leur sur poids, selon le ministère britannique  de la Santé, cité lundi par des agences.         
L'obésité dans ce pays représente un problème de santé majeur au point  où des chercheurs du département d'épidémiologie et de santé publique du "University  College London" estiment que près d'un tiers des Anglais, soit 13 millions de  personnes, seront obèses en 2012 si la tendance actuelle se maintient.         
Une étude publiée lundi s'est inquiétée sur les conséquences de la paresse  chez les britanniques et sur l'obésité croissante dans ce pays.         
Pour les rédacteurs de l'étude, il n'y a "rien d'étonnant" dans ces  conditions à ce qu'un enfant sur six soit considéré comme obèse avant l'entrée  à l'école, selon les chiffres du ministère de la Santé.         
"Si nous ne traitons pas ce problème, une génération complète ne sera  même pas capable de réaliser les tâches les plus élémentaires", a commenté le  docteur Sarah Dauncey, de Nuffield Health.         
"Les plats préparés, les télécommandes et même les courses sur internet  contribuent à faire du Royaume-Uni un pays dangereusement paresseux et oisif",  a-t-elle ajouté.         
Il a été révélé, selon cette étude, qu'un sur six préfèrerait renoncer  à zapper si la télécommande de sa télévision était en panne.         
Si la télécommande est cassée, environ 15% des personnes interrogées  reconnaissent préférer rester dans leur fauteuil plutôt que de se lever pour  changer de programme, selon ce sondage réalisé pour une association caritative,  Nuffield Health, qui gère plusieurs hôpitaux au Royaume-Uni.         
Plus de la moitié (59%) des Britanniques préfèrent prendre l'ascenseur  que de monter deux étages et un tiers d'entre eux (36%) ne seraient pas prêts  à courir pour attraper le bus, d'après cette étude auprès de 2.000 adultes.         
Les deux-tiers des 654 personnes ayant des enfants se sont dit régulièrement  trop fatiguées en fin de journée pour pouvoir jouer avec leurs enfants.

EM

 

Source : http://www.elmoudjahid.com

Category : POIDS / OBESITE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |