INTOXICATIONS ALIMENTAIRES EN ALGÉRIE » santeplus | Bloguez.com

 INTOXICATIONS ALIMENTAIRES EN ALGÉRIE

15/8/2009

INTOXICATIONS ALIMENTAIRES EN ALGÉRIE : L’apanage de la saison estivale

L’augmentation de ces risques est due aux chaleurs qui favorisent le développement des microbes, à la consommation d’aliments non contrôlés par les estivants et aux repas collectifs que les personnes prennent lors des fêtes (mariages, etc.). Des études récentes ont révélé que plus de 60% des cas d’intoxication alimentaire, enregistrés en Algérie, se produisent dans les rassemblements familiaux et dans les fêtes et que le traitement d’un seul cas d’intoxication coûte 3000 DA par jour.
Il est à noter, qu’en 2008, plus de 3260 cas d’intoxication alimentaire ont été enregistrés en Algérie, dont la plupart a été enregistré durant la saison estivale. Ces intoxications sont dues essentiellement, au non-respect des règles d’hygiène dans la préparation des plats. Les statistiques du ministère du Commerce indiquent que 28% des intoxications alimentaires sont dus aux viandes et au non-respect des conditions d’hygiène et de conditionnement, notamment de certains produits à l’instar des œufs qui sont largement utilisés dans la préparation de la confiserie au cours de la saison estivale.
Les statistiques, en question, ont notamment révélé que la consommation de produits alimentaires, tels que les œufs, le lait et fromages ainsi que quelques produits conservés, exposés au soleil, par certains magasins ainsi que dans le marché noir, cause directement des intoxications. Chaque année, plus de 3 mille cas d’intoxication sont enregistrés en Algérie, 50% de ces dernières sont dues à la consommation de gâteaux et des boissons fraîches.
Les intoxications représentent un problème crucial de santé en Algérie. Leurs sont variables sur l’organisme, selon l’âge et l’état des personnes atteintes. Elles peuvent varier d’une simple douleur à la mort. Elles entraînent des manifestations cliniques digestives, dont des douleurs abdominales, diarrhées, vomissements (avec ou sans fièvre).
Les causes de cette situation se résument dans le manque d’hygiène (corporel, vestimentaire ou matériel de manipulation impropre). Et cela se voit surtout chez les vendeurs ambulants de sandwiches et d’aliments préparés.
La prévention de ces intoxications est simple. Elle réside dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité. Ces dernières se résument dans les dix règles d’or de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
En l’occurrence, le choix des aliments (choisir des aliments ayant subi un traitement ou un contrôle assurant leur innocuité). La bonne cuisson des aliments. La consommation des aliments immédiatement après leur cuisson. La conservation des aliments cuits. Le bon réchauffement des aliments déjà cuits et conservés.
En évitant tout contact entre les aliments cuits et ceux conservés. En se lavant fréquemment les mains. En veillant à ce que tout dans la cuisine soit d’une propreté absolue. En protégeant les aliments des insectes. En utilisant de l’eau potable.

 

SOURCE/ : http://news.fibladi.com

 

Category : INTOXICATIONS ALIMENTAIRES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |