Les médicaments antidépresseurs liés aux maux d'estomac et ulcères » santeplus | Bloguez.com

 Les médicaments antidépresseurs liés aux maux d'estomac et ulcères

30/8/2009

Les médicaments antidépresseurs liés aux maux d'estomac et ulcères

Si vous faites partie des nombreuses personnes qui souffrent de dépression, vous êtes peut-être traité avec des antidépresseurs. Sachez que selon une étude menée en Espagne et publiée dans la revue Archives of General Psychiatry, ces médicaments peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux, des maux d'estomac tels que des ulcères, des irritations du tube digestif et des hémorragies.  Cette classe de médicaments appelée ISRS, Inhibiteur Sélectif de Recapture de la Sérotonine, associée avec un autre type d'antidépresseurs appelé Inhibiteurs de Recapture de la Sérotonine et de la Noradrénaline (IRS-NA), tous deux utilisés pour traiter la dépression. Auteurs de cette étude, les docteurs Francisco J. de Abajo et Luis Garcia-Rodriguez, ont indiqué que les personnes qui prennent des ISRS comme le Prozac, le Paxil, le Celexa et le Zoloft ou encore des médicaments IRS-NA comme Venlafaxina ou Effexor, encourent un risque plus élevé d'irritation de l'estomac qui peuvent provoquer des hémorragies.
L'étude a révélé que le risque d'hémorragie augmente de 60% pour les personnes qui prennent des médicaments ISRS et triple pour celles qui prennent d es IRS-NA, et si vous ajoutez des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS), le risque est augmenté de cinq fois. Les AINS sont une classe de médicaments qui comprend des analgésiques comme l'ibuprofène, le naproxène et des corticostéroïdes, qui sont connus pour leurs effets négatifs sur le tractus gastro-intestinal.
Si ces résultats sont impressionants, les risques sont généralement assez faibles, avec seulement une personne sur 2000 traitée avec des antidépresseurs présentant des symptômes d'hémorragie.  Le nombre peut en revanche augmenter (une personne sur 250) si le traitement de la dépression est associé à un médicament AINS. Prendre des médicaments anti-acidité comme Nexium ou Prilosec peut aider à réduire ce risque, la société pharmaceutique AstraZeneca Plc, productrice de ces médicaments, parraine cette étude. Horwath Ewald, professeur de psychiatrie, d'épidémiologie et de santé publique à l'Université de Miami, Miller School of Medicine, a déclaré: "Les risques des médicaments antidépresseurs sont beaucoup plus importants que les effets positifs des médicaments eux-mêmes."
Bien qu'il y ait eu des contestations quant à l'impact de cette étude, celle-ci reste à ce jour la plus élaborée en matière d'effets indésirables des antidépresseurs. Joseph White, professeur agrégé de médecine interne à la Texas A & M Health Science Center College of Medicine et directeur du laboratoire de médecine à Scott & White Clinic, a déclaré: «Le risque semble réel, mais est plutôt rare, à moins que vous preniez d'autres médicaments. Dans ce cas, vous devez en faire part à votre médecin. "

SOURCE : http://www.elmoudjahid.com

Category : MEDICAMENTS ET RISQUES POUR LA SANTE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |