Le CHOU, que des mérites ! » santeplus | Bloguez.com

 Le CHOU, que des mérites !

1/10/2009

chouLe CHOU, que des mérites !

Le chou est le médecin du pauvre, c'est le médicament de la providence !

Cette citation n'est pas de moi, elle provient d'un célèbre toubib, le docteur Blanc, qui en 1880 était directeur de l'Hôtel-Dieu de Romans en Drôme ; il imposait quantité de choux en tout genre dans les menus de ses patients.

Manger du chou rouge cru en début et en fin de repas permet aux estomacs les plus fragiles de digérer les mets les plus lourds et de diminuer les effets pervers du vin. Cette technique permettait les repas Pantagruélique au temps de Rome.

Le chou cabu, ou chou blanc, est bourré de vitamine U. Cette vitamine très rare, aurait vertu de traiter certains cancer. Il a le pouvoir reconnu de calmer et soigner les ulcères gastriques.

 Tous les choux, qu'ils soient blanc, vert, rouge,fleurs, brocolis ou de Bruxelles (à Bruxelles, on les appelle spruitjes), contiennent un principe hypoglycémiant et convient parfaitement au traitement du diabète. La pharmacopée a essayé, vainement jusqu'à ce jour, d'isoler cette molécule car elle perd ces propriétés en moins d'un mois !!!

Le chou cuit à l'eau est un cataplasme interne contre la dysenterie.

C’est le chou rouge et chou brocoli qui sont les plus efficaces pour les voies respiratoires, catarrhe, bronchite et affections pulmonaires.

Les feuilles de chou rouge étaient utilisées dès le XVIIIème siècle dans le sirop de Boerhaave encore célèbre de nos jours et que l'on trouve encore en pharmacie. Il aide dans les soins notamment de la phtisie, nom savant de la tuberculose, dont il a été longtemps le seul remède.

 En application externe les feuilles de choux quel qu’ils soient, font des miracles, c'est un traitement séculaire. Que ce soit rhumatisme, goutte, névralgies, contusions, blessures, arthrite, ulcères, dermatoses ... les cataplasmes de feuilles de chou ont fait leurs preuves.

 ATTENTION les personnes atteintes d'un goitre sont allergiques au chou, jusqu'à présent nous n'avons encore aucune explication à ce phénomène.

Cela mis à part, le chou peut être consommé sans modération aussi bien cuit que cru.

 Un régime amaigrissant :

300 à 400g de chou, une moitié crue et l'autre cuite prise durant 3 semaines crée une "débâcle" urinaire. Donc, cette technique est préconisée en cas d'œdèmes.

Source : http://de-tout-un-peu.skynetblogs.be/

Category : ALIMENTS PRECIEUX | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |